Pourquoi l’industrie pharmaceutique n’a pas développé des traitements plutôt que des vaccins ?

Les efforts de recherche se sont aussi massivement concentrés sur les traitements. Et malheureusement, jusqu’ici, très peu ont montré un bénéfice dans la COVID (principalement la dexaméthasone – un médicament générique et très bon marché). A ce jour Il n’existe aucun traitement dont l’efficacité ait été démontrée. Ni ceux des laboratoires  pharmaceutiques, ni le zinc, la vitamine D ou encore l’ivermectine. Les pays qui ont fait le choix de promouvoir ces traitements sont frappés par une mortalité sévère. Le Brésil en est la triste illustration.

2 réflexions sur « Pourquoi l’industrie pharmaceutique n’a pas développé des traitements plutôt que des vaccins ? »

  1. Bonjour, je fais des extrasystoles et relève qu’avec Pfizer on peut faire des arythmies ou fibrillation. Je suis très inquiet et hésite à me faire vacciner. Merci de me rassurer

Répondre à Dumas Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *