Archives par mot-clé : #ARNm

Les vaccins semblent ne pas avoir la même efficacité sur les différents variants. Y a-t-il des vaccins qu’il faut privilégier sur d’autres? Dois-je attendre qu’un vaccin ARNm soit disponible pour moi?

En effet, il y a des différences d’efficacité selon les vaccins et les variants.
Tout d’abord, pour résumer, tous les vaccins proposés en France ont une excellente efficacité sur la COVID symptomatique, et surtout sur les formes graves.
Les vaccins ARNm (Pfizer et Moderna) sont ceux qui ont montré la plus forte efficacité (plus de 95%) sur tous les variants. Le vaccin Astra Zeneca, même s’il a une efficacité un peu moindre sur la COVID, garde près de 100% d’efficacité sur les formes graves. Et ce chiffre est de 90% pour le J&J.

Tous les vaccins proposés en France ont donc une efficacité excellente. Une étude préliminaire a suggéré que le vaccin Astra Zeneca n’était pas aussi efficace face au variant Sud-Africain. Mais gardons en tête que ce variant ne représente même pas 5% des variants circulant en France.

En résumé, pour éviter la maladie, tous les vaccins sont bons, et le meilleur est celui qui est disponible!

J’ai reçu une première dose du vaccin Astra Zeneca. Dois-je préférer un vaccin à ARNm pour la deuxième?

C’est discutable. Il semble que certains vaccins peuvent être moins efficaces sur certains variants, en particulier le variant dit Sud-Africain pour le vaccin Astra Zeneca. On peut donc légitimement se dire qu’il est préférable de recevoir une dose de vaccin ARNm (Pfizer ou Moderna). Mais à l’heure actuelle, les patients ayant une indication à la vaccination Astra Zeneca ne doivent pas refuser ou retarder la 2ème injection. En pratique, après une première dose du vaccin Astra il faut une 2ème dose. Et rien ne permet de dire que l’un ou l’autre des vaccins est préférable pour la deuxième.
Actuellement, la prévalence des variants pour lesquels le vaccin Astra Zeneca est moins efficace est très faible (moins de 10%). Il faut donc rester confiant dans l’efficacité du vaccin Astra, et recevoir la deuxième dose dès que c’est possible.

Est-ce que le vaccin à ARNm va modifier mon ADN ?

Non, en aucune façon. L’ARN messager ne peut pas interagir avec le génome humain et sera éliminé assez rapidement. Le principe est simplement de commander la production d’une protéine (la protéine S du SARS-COV-2) pour provoquer une réaction immunitaire et la fabrication d’anticorps neutralisants. L’ARN messager contenu dans le vaccin est une partition que l’organisme va exécuter, une sorte de programme informatique qui conduit à la synthétisation d’une fraction du Sars-CoV-2 par notre propre corps. En procédant ainsi, le badge d’entrée du Sars-CoV-2 dans nos cellules se retrouve désactivé et le virus est dans l’incapacité de pénétrer dans notre organisme